Participez à la Marche pour l'avenir du 11 octobre prochain

Publié le par comite de la jupe

Ca y est! Notre grand projet est lancé. Voici l'appel pour la Marche du 11 octobre. Copiez-le et faites le circuler autour de vous. L'Express l'a annoncé aujourd'hui. Lisez vite et inscrivez-vous.
Partout où ce sera possible, à Paris et en province, il y aura une marche.




« Le tout, ce n'est pas d'avoir une jupe, c'est d'avoir quelque chose dans la tête".

C’est par cette phrase d’André Vingt-Trois, cardinal archevêque de Paris, Président de la Conférence des évêques, que pour nous, tout a commencé.

Si comme nous, ces mots vous choquent, si les récents événements  de l’hiver vous ont attristé(e) ou interrogé(e), et si vous voulez contribuer à construire l'Eglise de demain, une Eglise prophétique qui dépasse les discriminations de sexe, qui ne soit plus seulement que l’Église des clercs, mais celle de tous et donne leur place aux laïcs, femmes et hommes, dans ses instances de décision, rejoignez le Comité de la Jupe.

Nous invitons tous les catholiques, engagé(e)s ou non, pratiquant(e)s ou non, à la première "Marche pour l'avenir, en Eglise", le 11octobre prochain, à Paris et en région, partout où nous serons en nombre.

Son nom : "Ite Missa est", parce que sur ce sujet, nous ne pensons pas que « la messe est dite ». Bien au contraire, nous nous souvenons que ces mots nous envoient, vers les autres, vers le monde, vers l’avenir, et c’est bien là que nous avons l’intention d’aller.

Hommes, femmes, familles, groupes d'amis, mouvements, associations, prêtres et diacres, et même les évêques s’ils le souhaitent, tous y sont fraternellement conviés.

Ce dimanche-là, lors d’une marche d'environ 3 heures on parlera de l'avenir, de l'Eglise que l'on souhaite voir éclore, de ce que le christianisme peut apporter à notre société.

Aussi, nous comptons sur vous. Celles et ceux qui seraient prêt(e)s à suivre cette marche et aussi à collaborer à sa préparation peuvent nous contacter : comitedelajupe@laposte.net.
Même si, pour diverses raisons, vous ne pouvez en être, merci de faire circuler l’information autour de vous et de mobiliser toutes vos connaissances. Ce sera votre façon de participer.

Nous avons particulièrement besoin de vos contacts en région, car, certes, "Paris vaut bien une messe", mais ne fait pas la France! Nous savons que la participation des régions est essentielle.

Nous croyons que cette première initiative forte de laïcs en France est un moment de la vie de l’Eglise précieux, riche de potentialités, tout particulièrement en ces temps où la confiance est troublée. C’est l’occasion de se parler, deregarder devant, ensemble, dans la liberté et l'écoute mutuelle!

 

Notre ardeur est grande, notre conviction aussi qu'il ne faut pas se démettre, mais agir. Notre Eglise, celle dont nous sommes membres et que nous chérissons toutes et tous, sera ce que nous désirons pour elle. Il est temps de l'accompagner vers sa renaissance  afin qu’elle soit toujours plus fidèle à sa mission.


Bien à vous et merci de votre concours.

Anne Soupa et Christine Pedotti, cofondatrices du Comité de la Jupe

 

Publié dans présentation

Commenter cet article

Contre les grandes robes 08/06/2009 14:42

Cele ne sera donc pas une marche contre les pantalons ou les grandes robes, mais une marche contre l'absence de coeur.
Une marche du Coeur, inspirée, espérons-le et prions pour cela, par le Sacré Coeur.

Contre les grandes robes 08/06/2009 14:40

Bravo. Et bravo pour votre article de La Croix. Ne croyez pas qu'il y ait que les femmes victimes de cette arrogance de la cléricature. En effet, isl ne sont misogynes que parce qu'ils refoulent leur coeur. Et ceux qui ont du coeur, homme ou femme, les dérangent, comme le Christ a dérangé les grands prêtres. Ils n'osent pas aimer avec leur coeur. Ils n'aiment qu'en parole.

Une victime d'un grand prêtre parisien

Xavier Jahan 18/05/2009 17:22

Oui merci pour notre Église. Qu'il est bon, qu'il est vraiment bon d'entendre et de découvrir une si heureuse initiative... Elle souffle comme le murmure d'une brise légère (mais tout à fait sérieuse !), réjouissante, rafraichissante... Et votre démarche sonne, simplement mais tellement juste que l'on ne peut que la soutenir et souhaiter la voir se répandre de proche en proche... Déjà en Gironde nous nous y attelons !!!

Favoriser simplement une opinion publique dans notre Église (que nous chérissons tous comme vous le dites si bien) où l'on a à cœur de s'écouter et de se parler sans se vilipender, se caricaturer, s'anathémiser ; où l'on peut avoir des avis différents, divergents, contraires même, mais tout en reconnaissant et se réjouissant, en même temps, de la présence d'autrui comme une grâce : car il est profondément un frère, une sœur, unique. Et c'est ensemble, uniquement ensemble, que nous avançons et avancerons...

Est-ce une naïveté, un rêve, une utopie ? Heureusement non ! Car en lisant votre blog, il est clair que vous contribuez à sa réalisation. L'alliance du sérieux et de l'humour qui ne cesse de traverser vos réflexions laisse entendre que cela est possible ! Bravo !

A chacun d'y croire et d'agir alors en conséquence...
Alors ne remettons pas à demain ce que nous avons à vivre dès aujourd'hui : en marche vers le 11 octobre !

Xavier Jahan

PS : savez-vous que le 11 octobre... est le jour anniversaire de l'ouverture d'un certain Concile ? Clin d'œil ou signe ?...

Galien Jean 18/05/2009 11:29

bravo, merci, pour notre église, pour nous également,pour nos enfants, pour les prêtres aussi quel bonheur et quelle joie vous me procurez vous ne pouvez vous imaginer cela dépasse ce que vous pouvez imaginer et ceci en toute respectabilité, soumission et obéissance à l'église